Ambrons

Les Ambrons
(Les Voyageurs des Peuples)

Fiche de présentation

  • Nom : Ambrons – Ambrones.
  • Peuple : Celto-germanique (Antique pour le côté Germain).
  • Origine : Sans doute un peuple à la frontière Scandinave et du nord du continent côtier.
  • Lieux d’établissements : Europe du Sud (Espagne – Italie – Gaule)
  • Culte : Inconnu (probablement anmisite et celtogermanique).
  • Spécificités : Voyageurs et explorateurs.
  • Alliances : CimbresTeutons – Tribus Celtiques.
  • Ennemis : Rome
  • Caractéristiques : Voyageurs – Eleveurs – Défenseurs plus que conquérants ou guerriers.

Chronologie (Apogée historique)

-119 à -114 : Les Ambrons rejoignent les Cimbres et les Teutons lors de leurs migrations.
-113 : Première confrontation historique de Germains contre des Romains à la bataille de Noria sans qu’on sache si les Ambrons y participent.
-109 : Conquête de la Gaule et participation à la « Guerre des Cimbres » avec les Teutons.
-107 : Bataille d’Agen toujours avec les Cimbres et Teutons.
-105 : Grande victoire à Arausio de la triple alliance : Ambrones – Teutonnes – Cimbres.
Les Ambrons poursuivent jusqu’en Espagne avec leurs alliés.
-104 à -102 : Les Cimbres se joignent en partie aux Teutons qui se séparent eux des Cimbres.
-102 : Bataille contre Marius avec les Teutons à Aix-en-Provence où les Ambrons trouvent la défaite les premiers.

Le Clan Ambrons

Le Clan Ambrons, peu connu, était assez atypique en ces années antiques.
En fait ce peuple ouvert était certainement mû de l’esprit côtier où les hommes se mêlent. Ainsi Germains et Celtes le composaient sans peu de doutes. Voyageurs par nature, il n’est pas étonnant qu’ils aient suivi les Cimbres et les Teutons.
Leur nom, Ambrons, se rapprochant de l’Ambre, comme chez les Celtes, il est probable que ses voyageurs aient connu la Route de l’Ambre et en étaient des producteurs… ce qui ferait d’eux un Clan ouvert, commerçant, explorateur et aventurier plus que guerriers ou conquérants.

D’ailleurs les descriptifs les fait apparaître avec des chariots, signe de leur caractère voyageur.
Malheureusement on ne sait rien de plus sur ce Clan qui disparut avec leurs alliés…

Les Sans-terres

Tout comme les Teutons ou les Cimbres, les Ambrons ne connurent pas de royaume ni de territoires à leur titre.

L’Histoire des Ambrons

L’Histoire des Ambrons débutent et poursuivra celle des Cimbres et surtout des Teutons.
On ne sait s’ils venaient du même endroit poussés par les mêmes raisons, mais il est possible qu’ils soient venus de l’Est de la Scandinavie et plus probablement des côtes européennes du Nord. D’ailleurs cette proximité avec la frontière les assimilèrent aux Celtes bien que les Romains les disent Germains. Plus probablement ce peuple du connaître une mixité due à leurs localisations.
Quoi qu’il en soit leurs traces commencent avec les deux premiers peuples migrants qu’étaient les Cimbres et les Teutons. Moins nombreux que leurs alliés, peut-être était-il quelques 30 000, ils n’auront de cesse de les suivre tout au long de leurs pérégrinations prenant part à leurs batailles et victoires…
… et des défaites aussi !
D’ailleurs eux qui avaient des origines Celtes ne durent pas apprécier les conquêtes Cimbres contre les Celtibères d’Espagne. Ils préférèrent d’ailleurs suivre les Teutons regagnant la Gaule.
Mal leur en pris car Marius leur tint embuscade et les Ambrons furent les premiers à être perdus pour l’Histoire avant les Teutons puis les Cimbres !

On sait qu’une partie périt sur le champ de bataille, une autre fut capturée et le reste s’enfuie sans que dés lors plus jamais on n’entende parler de ce peuple malheureux…

Les Faits d’armes

Les Faits d’armes des Ambrons sont ceux des Cimbres et surtout des Teutons.
Eux y participèrent sans nuls doutes bien que leur peuple n’est pas eu forcément le même attrait pour la guerre. Toutefois ils ne déméritèrent point comme le sous-entends pour une part Florus, un historien Romain, même si ses propos confondent les Ambrons avec leurs alliés.

« D'ailleurs, les plus belliqueux d'entre les Barbares, ceux qui avaient taillé en pièces les armées de Manlius et de Cépion (c'étaient les Ambrons, et ils faisaient seuls plus de trente mille hommes), coururent précipitamment prendre leurs armes. Ils avaient le corps appesanti par l'excès de la bonne chère ; mais le vin qu'ils avaient bu, en leur donnant plus de gaieté, ne leur avait inspiré que plus d'audace. Ils s'avancèrent donc, non avec le désordre et l'emportement de gens furieux, ou en jetant des cris inarticulés, mais, frappant leurs armes en mesure, ils marchaient tous ensemble en cadence, au son qu'elles rendaient ; et, soit pour s'animer les uns les autres, soit pour effrayer les ennemis, en se faisant connaître, ils répétaient souvent le nom d'Ambrons… »

Ce descriptif partial concerne la fameuse Bataille à Aix-en-Provence contre les légions de Marius.
Ce sont d’ailleurs les Ambrons les premiers qui eurent à subir les embuscades Romains et furent mis en déroute ou capturés pour la plupart.

Coutumes des Ambrons

Une coutume Ambrones rapportée par Plutarque indique que les Ambrons criaient leurs noms (Ambrones) lors des batailles les mesurant à Marius. C’était là une coutume Celte, chaque Clan criant le nom des leurs pour se reconnaître… les Germains eux pratiquant le Bardit, un cri de guerre plus bref destiné à effrayer plus qu’à se reconnaître.


Peuples

Unless otherwise stated, the content of this page is licensed under Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License