Bergelmir

Bergelmir, qui est traduit par « Celui-qui-Hurle-comme-un-Ours » ou « Celui-qui-Hurle-dans-les-Montagnes », est un très ancien Géant comme l’atteste la strophe 29 des Valfthruthnismal :

Les hivers n’avaient pas de cycle avant que la Terre soit formée,
Ainsi était quand Bergelmir naquit ;
Le fils de Truthgelmir était le plus fort des Géants
Et le petit-fils du vieux Aurgelmir.

Lorsque les trois Ases, Odin et ses frères, tuèrent son Grand-père, le Géant Aurgelmir perdit tant de sang que tous les Géants du Givre furent noyés !
Tous sauf Bergelmir et sa femme, se réfugiant tous les deux dans un tronc creux et évidé dont il est dit dans des ajouts à cette strophe qu’il devint également son cercueil ! Pourtant ce dernier terme, Ludr, selon les Eddas, pourrait aussi bien être traduit par berceau !
En fait il semble plus vraisemblable que ce tronc évidé fasse bien penser à la fois au navire funéraire des anciennes traditions et par-là qu’il appuie le fait de l’ancienneté de Bergelmir témoigné par Vafthruthni dans sa confrontation avec Odin.
Notons qu’enfin, Bergelmir et sa femme engendrèrent une nouvelle lignée de Géants plus féroces encore…


Jotuns

Unless otherwise stated, the content of this page is licensed under Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License