Champs Décumates

Les Champs Décumates sont une antique région importante de l’Histoire trouble et conflictuelle du début de notre ère entre l’Empire Romain et les Germains. Cette sorte de no man’s land aux frontières incertaines fut depuis toujours une « zone tampon » entre ces deux « civilisations » qui s’affrontaient entre désirs de conquêtes, de résistances, d’expansions ou d’implantations… il n’est d’ailleurs pas étonnant que les Limes y firent leur apparition !

Les Champs Décumates couvraient une zone variable mais grossièrement celle-ci s’étendait depuis la rive Nord du Danube en direction menant à celle du Sud du Main. Ses bords Est s’approchaient de la source de ce même Danube et donc de celle du Rhin puis longeaient le Neckar à l’orée de la « Forêt Noire », alors Forêt Hercynienne. Pour son côté Ouest on retrouvait cette Forêt en direction de la "Forêt de Bohême".

(Carte à venir)


En fait il semble que ces « Champs » n’aient que peu dépassés le Danube et se bornaient à quelques étendues au-delà des Limes, principalement des plaines et vallées encaissées entre la redoutée Forêt Hercynienne.

Les Romains les désignaient par le nom de « Agri Decumates » (peut-être une origine due au fait qu’un impôt était demandé aux colons s’y installant, donc de 10 %, mais rien n’est moins sûr) selon Tacite qui en fait mention dans son Germania au chapitre 29 :

Même s'ils se sont fixés entre le Rhin et le Danube, je ne mentionnerai pas au nombre des peuples de Germanie, ceux qui exploitent les Champs Décumates. Enhardis par leur manque de ressources, ce sont de tous les Gaulois les moins intéressants qui ont occupé ce sol à titre précaire. Englobés par la suite dans le tracé de la route frontière où s'établirent des postes plus avancés de nos garnisons, ils sont considérés comme une protubérance de l'Empire et une partie de la province.

Comme on l’a vu les Limes Danubiennes permettaient depuis les Fortins bâtis le long de contrôler cette zone habitée par quelques anciens peuples Celtes ou sous Foedus (peut-être aussi des Lètes), très migrants. Mais souvent les Champs Décumates étaient désertés, redoutés car fréquentés par des clans de brigands ou de mercenaires passant d’un côté ou d’un autre des Champs suivant les rapports de force.
Cette zone traversa ainsi les deux premiers siècles de notre ère avant que les Alamans au troisième siècle ne les investissent lors d’affrontements importants avec les Romains qui leur reprirent parfois au gré des batailles avant de les perdre définitivement à ceux-ci…


Lieux Historiques

Unless otherwise stated, the content of this page is licensed under Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License