Code d'Honneur

Le Code d'honneur est un système de valeur que l'on trouve dans la plupart des civilisations antiques.
C'est donc ici le lieu pour les présenter un à un.

Code d'honneur Germain

Le système Germanique s’il a pu sembler anarchique était probablement plus complexe qu’il n’y paraissait. En effet la relation entre Serfs, Hommes Libres et Nobles y était bien codifié. Code encore plus pertinent dans les relations entre Seigneur, Chef de guerre et Guerriers du Clan… le Code d’honneur est d’ailleurs à la base des sociétés claniques comme on peut le voir avec le Wergeld.
D’autre part la Valkyrie l’évoquant ici atteste non pas de sa véracité mais tout au moins de son concept.
Enfin c’est bien en Allemagne que les prémices de la Chevalerie ont pris naissance sur la mémoire des Teutons !

Le Code de Sigrdrifa

Code d'honneur
(Transmis par la Valkyrie Sigrdrifa aux Einherjars, les combattants de la Foi)

Le Respect du Clan

(Par Clan ait entendu ceux que l’on considère lié à son sang ou son âme)
Le premier conseil que je vous donnerai est de ne pas rendre coupable de leurs maux vos proches parents. La vengeance n’offrira aucune récompense ni gloire après votre mort malgré tout le tort dont vous aurez fait l’objet !

La loyauté aux serments

(Par serment étant là ce à qui ou à quoi on prête fois par delà sa propre existence)
Puis le second conseil que je vous donnerai est de ne promettre aucun serment dont vous ne soyez absolument certain de sa pureté. Amer sera le Destin de celui qui le trahira et bien malheureux sera le Cri-du-Loup !

Ne pas convertir mais servir

(Il ne faut pas traiter avec mépris le faible, servir sa seule cause et ne pas craindre le fort)
Le troisième conseil que je vous donnerai est, au Thing, de ne pas vous engager dans la joute avec des imbéciles. Pour l’homme sage mais imprudent en paroles souvent il trouvera de bien pires vilenies prononcées à son encontre par le mauvais !

Tolérer les Anciens

(Les dires des anciens sont à écouter sagement, s’ils ne sont pas sages rien ne sert de s’y confronter)
Le quatrième conseil que je vous donnerai est, si vous rencontrez une sorcière maligne sur votre route, de poursuivre votre chemin et de décliner son invitation bien que la nuit ou la faim vous gagnent !

Résister aux tentations

(Le trouble de la chair ne fait que troubler l’esprit, les tentations et perversions le détruisant !)
Le cinquième conseil que je vous donnerai est, si vous trouvez des belles filles assises sur les bancs de la Halle, de laisser l’Argent-du-Sang ne pas vous voler votre repos et de prendre garde aux baisers des femmes !

Ne pas chercher querelles

(La meilleure arme contre l’assaut des mauvais est de ne point leur déclarer une guerre sans honneur)
Le sixième conseil que je vous donnerai est, si les hommes se disputent et s’emportent au fur et à mesure qu’ils boivent leur bière, de n’échanger aucun mot avec le guerrier ivre car le vin vole souvent l’esprit de bien des hommes !

Affronter le Destin

(Il ne faut jamais accepter le compromis ni oublier ses engagements mais affronter ceux les défiants)
Le septième conseil que je vous donnerai est, si vous cherchez à combattre un ennemi d’une grande puissance, de toujours préférer l’affrontement que de rester à brûler dans sa propre Halle même si elle est riche d’or !

Défendre l’honneur des femmes

(La femme est une cause devant être défendue, respecté et jamais trahie par la force ou le mensonge)
Le huitième conseil que je vous donnerai est de prendre garde du mal et de vous méfier des mots mensongers et troubles. Ne soyez pas attiré ni par la Vierge ni par la femme d’un autre et ne les pervertissez pas dans les plaisirs interdits !

Prier et honorer les morts

(Il ne faut jamais se moquer des défunts, souiller leur sépulture ou moquer les lieux sacrés)
Le neuvième conseil que je vous donnerai est d’enterrez le cadavre trouvé sur le chemin d’un être étant tombé, d’un autre mort par maladie, de celui s’étant noyé en mer ou de celui occis par les blessures d’une arme.

Accueillir l’étranger sans le préférer

(L’hospitalité est une vertu mais elle ne doit pas être préférée à celles du Clan)
Le dixième conseil que je donnerai est que vous ne croyez jamais les paroles de la race des loups (surtout si vous avez mis à mort leurs frères ou fait chuter leurs pères !) et leurs fils, même s’ils acceptent joyeusement l’or (restent les enfants du loup) !

Etre fidèle à la parole donnée

(Il ne faut jamais être le premier à trahir et toujours terminer ce à quoi on s’est engagé)
Le dernier conseil que je donnerai est d’éviter toute colère ou trahisons avec vos propres amis. Brève sera la vie du chef alors d’autant plus si les ennemis lui faisant face sont puissants !


Histoires

Unless otherwise stated, the content of this page is licensed under Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License