Croix Celtique

La Croix Celtique est un symbole porteur de lourdes connotations, préjugés, erreurs historiques, phantasmes divers et amalgames nombreux.
L’insérer dans le cadre de cette encyclopédie est motivé par deux raisons. L’une est d'en faire une brève présentation historique et surtout la seconde est de la dissocier de la symbolique que lui prêtent habituellement des groupes néo-religieux ou néo-ésotériques et pire encore des profanateurs de tombes, des fanatiques extrémistes ou fascistes.

La Croix Celtique n’a donc pour ce qui concerne le site Germania que l’intérêt d’en dénoncer l’amalgame.
Car le symbole que l’on connaît et reconnaît comme « Croix Celtique » n’a pas de rapport avec les croyances antiques de l’Europe ! En effet, elle n’est qu’une variante Syncrétique de la croix chrétienne favorisée d’ailleurs par l’implantation précoce du catholicisme en Irlande Celtique. C’est ainsi que la dite croix n’est associée au symbolisme celte que par le cercle. Sous cette forme elle apparaît lors du VIIIème Siècle comme on l’a dit en Irlande et plus rarement encore en Bretagne.

Ainsi le terme même de « Croix » et de « Celtique » n’a à priori pas plus de sens que nombres autres symboles déviés peu à peu par l’arrivée de nouveaux cultes en récupérant certain, s’y confondant ou les remplaçants.
C’est dans doute déjà à partir de cette période que l’amalgame trouve son incohérence.
En fait il semble bien avoir existé pour le coup une « Croix Celtique » dans la tradition des « Roues solaires » comme le Svastika nordique ou Germanique, qui est peut-être encore plus amalgamé et perverti.
Ainsi chez les Celtes on trouve ce genre de symbole fait d’un cercle solaire où l’on trouve en son sein (sans en dépasser les bords) une sorte de croix à quatre branches désignant les quatre directions classiques ou les quatre saisons de l’année. C’est là la particularité de la « Roue solaire » Celtique la différenciant par exemple, comme on l’a dit, du Svastika, simple croix sans cercle autour.

On voit donc qu’il faudrait désigner différemment ce symbole selon qu'on parle de son sens d'origine ou de son sens chrétien. Dans le premier cas on devrait plus à proprement la nommer « Roue Solaire Celtique » et dans le second « Croix Celto-Chrétienne » ou quelque chose d’approchant.
Il est donc malheureux que l’on associe des croyances totalement différentes à un même symbole et aux agissements d’incultes profanateurs, groupes identitaires ou nostalgiques de régimes nationalistes et pervertis. Il est tout aussi idiot d’associer à cette vision faussée les mots de « Celtes », de « Germains » ou de « Païens ».

Dans tous les cas des symboles comme la croix celtique ou le Svastika demeurent des exemples parfaits de ce que l’obscurantisme peut produire comme amalgames désastreux pour les cultures dont ils sont issus…

Note : Liberté à été prise de ne pas produire d'images de croix celtiques pour éviter les confusions qu'elles pourraient entraîner au premier abord à propos de cette encyclopédie.


Imaginaire populaire

Unless otherwise stated, the content of this page is licensed under Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License