Flora

(Article conçu et écrit avec la collaboration de Jupithor)

Flore est une très ancienne Déesse Indigetes Romaine et Latine louée pour ses vertus fertilisantes sur les terres cultivées, les plantes et bien sûr les fleurs aux qu’elles elle prêta son nom.
Nommée également Flora (ou Flora Mater) on ne sait que peu d’elle malgré son culte important. Elle est d’ailleurs une incarnation encore plus ancienne d’une Nymphe que les Grecs nommaient Chloris.

image-fille-fleurs.jpg

Outre son syncrétisme avec Chloris, on l’associe souvent à la Nymphe Romaine Pomone, autre entité incarnant cette fois les Fruits en particulier.
Enfin l’expression la « Faune et la Flore » rappelle cette Déesse et également son pendant Faunus. La ville même de « Florence » en Italie porterait ce nom d’après celui de la Déesse des Fleurs, mais cela ne reste qu’une hypothèse partagée.

Enfin selon Lactance et Acca Larentia, Flora était une fille à plaisirs.
Cette version Evhémériste fait d'elle une courtisane ayant donc fait don de sa fortune au peuple romain, à condition que ces derniers célèbrent sa mémoire par des jeux.
Ainsi à partir de 238, des jeux se déroulèrent en l’honneur de Flora-Chloris à l’occasion des Floralia, ou ludi Florales du 28 avril au 1er mai / ou 3 mai. C’est une fête célébrée par les courtisanes la nuit à la lumière des torches ou elles se joignent aux hommes qui prennent leur bain.
Son culte donc était l’un des rares pratiqué par les « Flamines », des prêtres Romains vouant leur vie à une unique divinité. Son autel était appelé à ce titre « Flamen Floralis ».
"Titus Tatius" aurait été le premier à ériger un autel pour sa gloire à Rome.
(Plus tard deux autres temples lui furent consacrés, le premier sur ordre des livres sibyllins en 238 / ou 241 avant Jésus Christ).


Terres Romaines
Syncrétisme
Pourquoi le dit-on ?

Source image : SIte

Unless otherwise stated, the content of this page is licensed under Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License