Forêt Hercynienne
2398935331_small_1.jpg

La Forêt Hercynienne est une Forêt mythique de l’antique Germanie dont les légendes en font une description incroyable de par son étendue insensée et des êtres la peuplant.
Cet Océan végétal et infinie semble bien avoir existé rassemblant en une seule Forêt celles de la Forêt Noire, de la Thuringe et de l’ancienne Bohême. Dans le Hof elle peut être assimilée à la mythique et inconnue de Myrkvid (ou Myrkwood), la « Forêt Sombre » (où l’on retrouve l’idée de Forêt Noire).
S’étendant depuis le Rhin jusqu’à la Bohême le long du Danube, elle aurait en fait rassemblée toutes la myriade de Forêts de cette partie du continent que nous connaissons de nos jours. Ainsi voilà deux milles ans la Forêt Hercynienne n’aurait été qu’une même et seule Forêt !
Il faut dire là que son étymologie d’abord Celtique puis Germanique (connue aussi sous le nom de Hercinia Sylva) se rapporterait aux Chênes sacrés et par syncrétisme au fameux mythe d’Yggdrasill soutenant le monde mythologique des Germains… des Germains qui la peuplaient sur toute son étendue après en avoir fait fuir les Celtes ou s’y être mêlés.
Cette notion sacrée se confond aisément aux croyances de racines communes s’enchevêtrant et communiquant entre toutes les Forêts entre-elles. Ses trois « poumons » à l’instar des trois fameuses racines d’Yggdrasill se localisant peut-être comme on l’a vu entre la Forêt Noire, la Forêt de Thuringe et la Forêt de Bohême.
Voici comme la décrivit le grand César lui-même :

250px-Idylls_of_the_King_15.jpg

« Il n’est aucun Germain de cette contrée qui, après soixante jours de marche, puisse dire qu’il est arrivé au bout ni savoir en quel lieu elle commence. On assure qu’elle renferme beaucoup d’espèces de bêtes sauvages qu’on ne voit pas ailleurs ».

César encore y cite la présence d’animaux fabuleux tels que les Aurochs, les Elans et d’autres ayant fait penser à des Licornes. On l’a dit sacré, hanté et doué d’une propre conscience peut-être relatée par le terme « Suos »… que l’on retrouve dans l’appellation « Chattos Suos » désignant les gardiens de cette Forêt, les Chattes qui y auraient établi une cité mythique et à jamais demeurée introuvable, la cité de Mattium !
Dans tous les cas, cette Forêt fut le lieu des plus mythiques rencontres et batailles entre les Romains et les Germains depuis Drusus qui y fut le premier repoussé, Germanicus qui dut lui aussi battre en retraite jusqu’à la fameuse Bataille de Teutoburg où le héros Arminius y décima les légions Romaines… Elle fut également le témoin des premières Limes Rhénanes et Danubiennes mais également traversée par la fameuse Route de l’Ambre

Quoi qu’il en soit cette Forêt Mythique connue depuis les origines est toujours resté comme le « Havre » mythique des peuples de cette partie de l’Europe s’y réfugiant à chaque menace. Cette entité est à l’image des croyances des peuples de la Terre-Mère et elle rassemble nombres de leurs symboles….

forat_10.jpg

'A retrouver sur l'article Carte de la Forêt Hercynienne)


Lieux Historiques
Articles Illustrés

Source images : Wikipédia

Unless otherwise stated, the content of this page is licensed under Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License