Frey
250px-Freyr_art.jpg

Frey (ou Freyr), « Seigneur », est le plus glorieux des Ases bien qu’il fut un Vane auparavant.

Présentation

Fils de Niord, il est le frère jumeau de Freyja. Beau, puissant, il est le Dieu de la pluie, de la Fortune, des bienfaits de la terre et de la fécondité. D’ailleurs une expression antique confond son nom avec cette idée d’abondance généreuse :

Freyr.jpg

Til ars ok fridar (pour une bonne année, riche et féconde et pour la paix)
Le plus fidèle messager de Frey est le dénommé Skirnir.
On le trouve surtout dans « le Périple de Skirnir », le Skirnismal. (Cf).

Le coup de foudre

L’histoire pour la résumer ici est qu’un jour Frey aperçut du trône d’Odin une femme à l’aura sans pareille et d’une beauté l’envoûtant si bien qu’il n’en mangea ni dormit plus. Inquiet son père lui envoya Skirnir pour qu’il perce sa mélancolie.

freyr3.jpg

Chose faite Frey manda alors à son serviteur d’aller trouver Gerd, telle était son nom, et de lui faire part de son amour. Skirnir exigea de son Dieu un cheval et surtout son épée magique pour réussir cette mission. En effet c’est par la seule menace qu’il parvint à faire promettre à la belle d’aller retrouver Neuf nuits plus tard son maître. La rencontre fut décidée sur l’île de Barrey, un lieu consacré depuis pour l’amour… de leur union il est parfois dit que le premier Roi de Suède Fiolnir en fut le fruit !

Il est intéressant également pour compléter cette Saga de faire remarquer que Frey pour courtiser la belle lui offrit onze pommes d’or (celles d’Idunn ?) mais aussi l’anneau Draupnir (sans qu’on sache comment il l’eut en sa possession) et enfin son épée… mais elle les refusa tous !

L'épée du Destin

De cette histoire le plus surprenant est que Frey se soit séparé de son épée. Epée qui si elle avait le pouvoir de combattre toute seule ne lui fut apparemment pas rendue par Skirnir ! La légende ne dit pas son nom mais précise cependant qu’elle est tueuse de Géants et que seul un héros digne peut la servir.
Toujours est-il que si elle manqua à Frey quant il combattit le Géant Beli, cela fut une terrible perte quand vint le Ragnarök ! On ne sait rien de ce duel mais Frey en garda le surnom de « Meurtrier de Beli ».
A propos de Gerd et de la perte de cette épée on trouve dans la Lokasenna ces ambigus épisodes moqués par Loki :

Avec de l’or vous avez corrompu et acheté la fille de Gymir,
Vendant de plus votre propre épée à cette fin ;
Mais quand les fils de Muspell chevaucheront depuis Myrkwood
Vous les attendrez désarmé, pauvre misérable !

freyr4.jpg

Attributs

En sus donc de cette épée et du cheval capable d’écarter les ténèbres de Frey, le Dieu possède un merveilleux navire crée par les Nains, les fils d’Ivaldi, au nom de Skidbladnir. (Cf.) En outre il se déplace également sur un char tiré par un verrat aux soies d’or du nom de Gullinbursti (ou Slidrugtanni) que lui fit don le Nain Brokk.

Divers

Frey est un des Ases les plus loués par les hommes et on trouve nombre de noms l’attestant. Toutefois il aurait également celui de Yngvi que l’on trouve dans les Sagas Scandinaves et celui de Frö est pareillement répandu.


Arbre généalogique des jumeaux Frey et Freyja
Hof

Unless otherwise stated, the content of this page is licensed under Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License