Freyja
freyja002.jpeg

Freyja (ou Freya), « Dame, Princesse ou Femme », est la plus glorieuse des Asynes bien qu’elle fut une Vane auparavant.

Présentation

Fille de Niord, elle est la sœur jumelle de Frey.
D’une beauté incroyable, elle est la plus puissante des Déesses de par sa maîtrise du Seidr et son pouvoir d’élire les combattants tombés sur les champs de bataille qu’elle partage de moitié avec Odin. Son domaine dans les cieux les accueille à Folkvang.
Sa propre Halle, vaste et splendide, répond au nom de Sessrumnir, là où sont ses (deux) chats qui la conduisent sur son char quand elle voyage. Entourée de ses dames de compagnies, les Frur (Dames), elle est louée par les Hommes à qui elle inspire des odes d’amour, cet amour dont elle est la Déesse.

La sorcière charnelle

freyja%5B1%5D.jpg

Son nom est parfois donné comme la « Maîtresse », ces amours ayant été nombreux…
D’ailleurs Loki dans la Lokasenna en fait une véritable fille de petite vertu et une Déesse-Sorcière du sexe :

Gardez le silence Freyja ! De vous je connais entièrement la vie
Et de péchés elle en est elle-même bien pourvue !
Des Dieux et des Elfes qui sont réunis ici
Chacun a eu son tour d'amour lascif !
[—-]
Taisez-vous donc Freyja ! Vous la plus fétide des sorcières,
Tramant toujours de vils péchés ;
Dans les bras de votre propre frère, le Dieu lumineux, vous avez attrapé
Quand alors vous lui avez soufflé le charme du vent de votre désir !

Sa personnalité

… Toutefois elle eut pour époux le mystérieux Odr avec qui elle eut une fille, Hnoss, la plus belle des créatures et peut-être également Gersimi. Pourtant son mari, parti au loin lors d’une quête, semble n’être jamais revenu, même si on le soupçonne d’être Odin lui-même. Depuis ce temps souvent Freyja le pleure de larmes rouges devenant la si précieuse ambre au contact du sol…
En outre on la nomme de bien des noms quand parfois elle part à sa recherche. En ce cas elle se fait appeler Mardoll, Horn, Gefn ou Syr. Son nom de Vanadis lui renvoyant à sa fonction de « Dise des Vanes », pour rappelle qu'elle fut engagée, offerte en mariage dans le but d'offrir des garanties de paix aux Ases à la fin de la première guerre que le monde ait connu, et de sceller définitivement un pacte entre les Vanes et les Ases.

Ses attributs

L’attribut le plus important de Freyja est le fameux collier d'ambreBrisingamen mais aussi sa parure de plumes de faucon nommée « Habit de plumes ou Robe de Faucon » et qui lui permet de se muer en un tel Familier.

freyja_and_dwarves.jpg

Objets de convoitise pour Loki qui les lui déroba ou manda, la Déesse fut elle-même convoitée par bon nombre de personnages, principalement les Géants tel le bâtisseur d’Asgard ou le menaçant Hrungnir et encore le malin Thrym.
D’ailleurs on trouve dans les strophes de la Lokasenna la manière dont elle eut son collier, en s’offrant aux Nains l’ayant crée, même si cela est sous-entendu. Pour la Robe de Faucon, voilà ce que dit le Thrymskvitha :

Jusqu'à la demeure de la noble Freyja les deux compères allèrent
Et, là, Loki tint le premier ces paroles :
"Puissiez-vous Freyja me prêter votre habit de plumes enchantées
Pour qu'ainsi je puisse à mon tour aller chercher le Marteau ?"

Et elle de répondre :

Fragile il semble être mais pourtant cousu de fils d'argent lumineux
Et je vous le prêterai bien qu'il soit fait de plumes d'or…

Soeur jumelle de Frey, on la voit ici chevauchant un sanglier (Attribut de Frey).

freyja.JPG


Les félins tirant son char, ainsi que tous les symboles évoquant la rune Beorc se rapportent aussi à Freyja.


Arbre généalogique des jumeaux Frey et Freyja
Hof

Unless otherwise stated, the content of this page is licensed under Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License