Frigg
frigg.jpg

Frigg, « L’Aimée », est la plus noble des Asynes partageant le trône d’Odin, son époux.
Elle est en cela Reine de la lignée des Ases. Elle est elle-même la fille de Fiorgvin (et parfois même sa femme également !)

Présentation

frigg.jpg

Son pouvoir le plus important est de connaître le Destin de chacun même si jamais elle ne le prophétise ni le révèle. D’ailleurs ce rôle est évoqué dans la Lokasenna si on en suit les Eddas bien que les noms de Freyja, Gefjunn et Frigg se substituent souvent les uns aux autres :

(Odin met en garde Loki)
La folie est votre Loki et votre esprit étroit
Pour susciter ainsi la colère de Gefjun (Frigg) ;
La destinée de chacun elle peut voir
Même la mienne je pense.

Frigg réside dans une Halle magnifique répondant au nom de Fensalir. Sa dame de compagnie est l’Asyne Fulla avec qui elle partage bien des secrets, conserve son coffret intime et garde ses chaussures (vêtements ?).

La malédiction de son fils

On retrouve Frigg la plus communément mentionnée dans le triste épisode de son fils, Balder, tué par les manigances de Loki. Balder eut en effet un cauchemar voyant sa mort arrivée. Aussitôt sa mère, qui connaissait son Destin, fit promettre à toutes les créatures des Neuf Mondes de ne jamais lui faire du mal ni le blesser, en vain.
Le pire arriva et son fils, avec sa femme Nanna, périrent et furent envoyés au royaume de Hel.
Faisant mander sa résurrection, elle ne l’obtint pourtant pas toujours à cause de Loki. Elle reçut cependant de sa belle-fille quelques présents d’outre-tombe ainsi qu’une étoffe de lin, son voile nuptial…
Voici depuis ce qui est dit dans la Völuspà à propos de sa peine :

[—-]
Mais Frigg pleura à Fensalir
Ce malheur au sein de la Halle des Occis.

350px-FriggSpinning.jpg

Attributs

Frigg possède comme attribut une parure de plumes de faucon, certainement son Familier. Cette parure qui semble parfois appartenir à Freyja démontre que Frigg est souvent confondue avec d’autres Asynes et réciproquement dans les nombreuses Sagas réinterprétées…

Le Rouet de Frigg

Le Rouet de Frigg est l'un de ses plus célèbres attributs.
Même si ce métier à tisser est souvent représenté comme servant à filer les nuages, il est avant tout l'Artefact permettant à Frigg de tisser les fils du Destin de tout les êtres. Mais si elle les filent, elle ne peut en prédire la course, chose dévolue aux Nornes.
Des métiers à tisser ayant un rapport avec son culte furent d'ailleurs découvert. Ainsi cette fonction de tissage semble trés lointaine et dévoile que le culte de Frigg fut l'un des premiers, la rapprochant ainsi des Vanes avant qu'elle ne devienne une Asyne…

Confusion

frigg_and_loki.jpg

Le plus frappant dans la confusion des Déesses est trouvée dans la Lokasenna entre Frigg, Gefjun et Freyja. Mais c’est dans ce texte également que l’on apprend qu’elle aurait eu liaison avec les deux frères d’Odin, Vili et Ve comme l’accuse Loki :

Gardez le silence Frigg ! Vous êtes la femme de Fjorgyn
Mais toujours à convoiter l'amour ;
Ainsi Vili et Vé, vous la femme de Vithrir,
Se sont tous les deux étendues sur vos seins !


Asynes
Hof
Articles Romancés

Ôde à Frigg

"Frigg, du sommet d'Asgard observe les humains,
Déesse au fuseau se penchant sur nos Destins;
Toi qui aux côtés d'Odin les mondes dominent,
Comme les Nornes, tu connais le Wyrd, Asyn.

Chaque jour tu sais ce qui va nous arriver,
Car pour les Nornes tu files nos destinées;
Gardant secret tes mystérieuses prophéties
Et ces augures quotidiennement prédis.

Lors que le Destin de ton fils tu connaîtras.
Malheur, une erreur fatale tu commettras,
Quand tu révèleras à Loki déguisé
Le seul point faible de celui de tous aimé."

Ôde par Vanadise (membre de Germania)

Frigg.gif

Source image : Site

Unless otherwise stated, the content of this page is licensed under Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License