Gandr

Gandr (ou Göndul et Gandus en Latin) est le nom des sceptres de pouvoir des sorciers mais aussi le nom d’un maléfice jeté par une sorcière. Il est alors considéré comme un être vivant, petit comme un insecte.
C’est aussi le double des mages, leurs Familiers, capable de les remplacer mais ceux-ci restent alors dans le coma. On appelle cette incarnation dans un familier « la chevauchée du Gandr ».

Une malédiction datant de 1325 retrouvé en Norvège, à Bergen, et attribué à une certaine Ragnhildr Tregagas dit ceci : « Je te dépêche l’esprit de la baguette magique (Göndul) que je chevauche ; que l’un te morde dans le dos, que le second te morde à la poitrine, que le troisième te tourne vers la haine et l’envie ».

Les Familiers sont légions dans le Hof tels les chevaux des Dieux, les corbeaux et les loups d’Odin, les cygnes et faucons de Frigg et Freyja et les innombrables de Loki (mouches, saumons, etc.).

Il est dit que l’on peut reconnaître de tels animaux envoûtés à leur regard humain.


Artefacts du Hof

Unless otherwise stated, the content of this page is licensed under Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License