Gar
Gar.jpg

GAR

Sens Culturel

Divinité : Nerthus Noms : Gar - Jera - Ar - Jer
Sens littéral : Terre Lettre : J
Sens initiatique : La Persévérance Oett : Quatrième Rune de l'Oett de Hagel
Sens de polarité : La Patiente Futhark : Douzième Rune de l'Alphabet Runique
Sens sombre : Terres infertiles Symboles : Fleur - Glands - Terre-Mère (icône sans visage)

"La saison est l'espoir de chacun
Pour qui sait attendre la fin de l'hiver
Lorsque les Ases permettent à la Terre renaissante
D'offrir ses bienfaits aux riches mais aussi aux pauvres."

web_ga10.jpg

Gar est la quatrième Rune de l'Oett de Hagel et la douzième Rune du Futhark. A ce titre elle se trouve au centre de l'Alphabet Runique (avec Eoh, treizième Rune), ce qui est logique car elle représente la Terre-Mère qui est la manifestation physique du monde des Germains. C'est là la matrice à toute vie où les Dieux s'y manifestent par leur incarnation élémentaire. Elle est la terre nourricière constituée par le corps du Géant Ymir selon le mythe de la création. De fait tout y est sacralisé, fondement même des croyances animistes d'alors et du monde de la culture paysanne, donc "Païenne". Enfin Gar est l'image cyclique de la Vie comme le sont les saisons renouvelées chaque année (Ce n'est d'ailleurs pas une coïncidence si l'année avec ses trois mois par saison vient en constituer douze, comme Gar est elle-même en douzième position).
Ainsi dans le Hof on relie Gar à Nerthus, une Déesse très ancienne, sans doute une Vane symbolisant la Terre-Mère. Elle reste néanmoins énigmatique et elle a pu être à l'origine de mauvaises traductions de son nom la confondant avec d'autres Déesses. Quoi qu'il en soit son culte fut attesté et les Germains les plus paisibles, en particulier ceux travaillant la Terre, en firent à cette image une Déesse-Mère.
L'un des symboles à la fois de la Rune et de cette entité est la très ancienne effigie de la Terre-Mère, une statue aux formes généreuses et sans visage. On trouve également la Fleur signifiant la beauté de la Nature mais aussi sa fragilité soumise à la fois aux Hommes et aux saisons. Enfin les Glands symbolisent eux la longue maturation permettant que de si petits fruits puissent devenir des chênes puissants et si massifs.

Is incarne donc la Terre et avec la Persévérance pour y récolter ses fruits.


Sens Philosophique

Gar enseigne qu'il faut parfois longtemps cultiver sa
connaissance pour récolter bien peu. Comprendre c'est
simplement transformer sa vision des choses.


Comme on l'a vu Gar est une Rune "Tellurique". Elle est comme le Destin, une "science" longue à comprendre, à étudier et à cultiver. Elle vient après Is, la Glace, donner un sens au cycle de la vie.
Les cycles sont comme des saisons auxquels on doit donner le temps d'évoluer et de croître. Elle apporte l'espoir si on sait y semer de ses actes et en récolter avec persévérance leurs effets. C'est une Rune réfléchie demandant expérience, maîtrise et patience.
Son enseignement est à cette image. Pour qui sait prendre son temps, chaque obstacle ou dessein peut être franchi ou réalisé si on sait adapter sa vision à leurs objectifs. C'est en s'adaptant, en changeant sa vision des choses, en cultivant et en appréhendant bien l'ensemble des paramètres de chaque détail qu'on peut en envisager la globalité.

"Ô, Gar, Rune de la sibylline Nerthus,
Je te salue, Glyphe de la Mère-Terre
Nous offrant belles moissons et senteurs d'humus
Au gré des cycles saisonniers marquant ta chair.

Pourtant celui qui sème doit être patient
Nulle récolte ne s'est faite en un jour,
Les fruits de la Nature ont besoin de temps
Comme le bonheur germant sur la fleur d'amour."


C'est donc là une Rune de transition dans l'Oett de Hagel qui après les épreuves du début de cette seconde famille vient en marquer un autre. Si le Destin échappait à l'Homme, voilà qu'elle lui apprend ici qu'en étant en symbiose avec lui, il peut par ses efforts et sa patience, si ce n'est le contrôler, l'influer en son sens.
Avec Gar c'est donc toute la phénoménologie du concept de cause à effet qui est entrevu et qui doit être considéré. On ne peut récolter le fruit si on n'en connaît point les racines de l'arbre le portant. Gar incite donc à la patience du semeur qui sait attendre le temps nécessaire pour que les saisons oeuvrent à la moisson espérée.
Dans ce concept philosophique et métaphorique c'est donc la Terre-Mère.

"Planter des fruits non-comestibles est une aberration pour la Terre… nul ne devrait penser en attendre une moisson saine. Seul vient à qui sait attendre."
Cette pensée est là le pendant polaire de Is qui incite à la Patience sous peine d'infertilité… en fait ici par métaphore ce sont les Terres infertiles, celles qui par trop de hâte dans ses projets ne promettent aucune récolte à venir.
Un enseignement illustré par la sagesse d'une strophe trouvée dans le Havamal :

Tôt devra se lever celui qui n'a point d'aide au travail,
Et se mettre de suite au labeur :
Beaucoup est perdu par celui tardant au matin,
Les biens s'acquièrent pour moitié par l'halant.


Sens Spirituel

  • Symbolique spirituelle

Gar dans sa symbolique spirituelle représente la transition entre le début de la quête entreprise, sa matérialisation réelle et jusqu'où elle peut être transcendée. C'est par ses actes, patiemment, que le sens recherché peut-être peu à peu ressenti, compris et enfin adapté à la cohérence de son existence.
La voie empruntée par Gar est une entreprise de longue haleine, demandant contrôle, maîtrise et adaptabilité. C'est par la volonté, l'ardeur et la persévérance qu'on peut récolter récompenses à la mise en place ordonnée de tout projet. Tel un jardin à entretenir, qu'il soit intime ou plus stratégique, c'est par chaque acte et décision mûrement réfléchi qu'on en récoltera les fruits, peu à peu, en y respectant le rythme nécessaire. Il faut longtemps préparer son terreau avant que les jeunes pouces viennent y trouver espoir pour y grandir.
Enfin actes, graines ou prières, c'est par leurs disséminations qu'on peut préparer les cycles à venir pour les mettre à l'épreuve, les comprendre et parvenir à les rendre toujours plus cohérents.

  • Lien au Wyrd

Dans la représentation de la Toile du Destin et des Neuf Mondes, le lien Gar s'étend de Svartalfaheim à Vanaheim.
Symbolique et naturelle, ce lien est celui des racines enfouies sous la Terre et menant jusqu'à leur plus haute ramification dans le monde des Vanes. C'est là le chemin depuis la naissance jusqu'à l'Eveil.

  • Seidr

Gar en tant que Rune tellurique sert à favoriser les liens entre-eux, à les solidifier, à en favoriser la fertilité et à les apaiser si ceux-ci sont perturbés.
Pour celui qui en détourne le cours de par son Galdr sombre, c'est la stérilité en toutes choses, l'incohérence aussi puis la confusion. En contrepartie perturber les cycles et délier les ondes telluriques c'est prendre le risque qu'elles s'attachent de manière chaotique à celui les ayant distendus.


Retour index Rune par Rune
Retour index Les Runes (L'Or des Germains)

Unless otherwise stated, the content of this page is licensed under Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License