Hermundures

Les Hermundures parmi Les Trente :

Il suffit parfois d’une poignée pour changer le Destin de tous. Les Hermundures sont de cela, eux si insignifiants et qui deviendraient les fondateurs d’une autre « Ligue » que celle des « Trente », celle des « Alamans » ! Ils ne seront pas les seuls, leurs « Frères » Sicambres unissant les Francs pour les combattre…
Un curieux Destin s’il en est !


Attention les Hermundures sont aussi les Aïeux des : « Alamans »


Les Hermundures

(Les Aïeux Alamans)


Les Hermundures, nommés également Hermondures, Hermunduri, et Herminons, semblent avoir été un petit peuple Germain établi lors des premiers siècles (1er au 3éme) dans le sud de l’actuelle Allemagne.
Petit il du l’être ou alors très discret, car il est peu évoqué en tant que tel. Mais s’il était un petit Clan à son origine, il fut confondu très vite avec les Alamans, s’alliant sans doute les premiers avec bien d’autres peuples Germains.
On retrouve là la même évolution des Sicambres à l’origine des **Francs qu’avec les Hermundures et les Alamans (ou celle des Thuringes) et Suèves). Curieuse similitude de ses deux grandes nations qui finiraient par s’affronter alors sans répits !

Tacite, donc au premier Siècle, les situent sur l’Elbe et proche du Danube, au côté du territoire des Marcomans, précisant qu’ils sont alliés des Romains, les côtoyant surtout pour le négoce. Sans doute une partie des Hermundures émigrèrent assez vite ensuite vers la Bavière notamment dans le territoire des Chattes avec qui ils rentrèrent en guerre tout comme avec les Chérusques, de futur Francs.
Même si Tacite relate leur victoire sur les Chattes à propos d’un fleuve sacré, on peut douter de cela, le combat ayant eu pour but le contrôle du sel… ce qui est peu probable du point de vue des Chattes, devant bien plus leur reprocher leur alliance aux Romains.

Cette haine renforce ici encore mieux la future fracture entre les Francs et les Alamans. De plus les Hermundures semblent avoir eu le même statut de fidélité extrême à Rome que les Ubiens, même si leur alliance dura bien moins longtemps.
Ainsi Marc-Aurèle en fit ses ennemis, les Hermundures s’alliant avec les Quades et les Marcomans, prémisses de la grande nation des Alamans


Les Trente
Peuples

Unless otherwise stated, the content of this page is licensed under Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License