Jarl

Jarl, « Seigneur ou Noble », est le fils incroyable de Modir et Fadir qu’ils enfantèrent sous l’influence du Dieu Rig.
Jarl symbolise la lignée des Seigneurs dans la société tripartite antique. Grand, blond et d’une apparence magnifique, mais les yeux aussi luisants qu’un serpent, ainsi est décrit Jarl dans le Rigsthula (Cf.) :

Dans la Halle Jarl commença bien vite à se développer,
Brandissant les boucliers, tendant les cordes des armes de jet,
Tirant ensuite à l'arc, empennant des traits,
Relâchant des flèches, s'exerçant avec les lances,
Montant plus tard les chevaux, chassant avec les chiens,
Manipulant les épées, nageant dans toutes les eaux…

Mais cette fois il est dit que le Dieu Rig revint auprès de Jarl, qu’il considérait comme son fils (et qui l’était sans doute !). Alors il lui fit don d’artefacts divins mais plus encore lui enseigna les Runes même ! Ainsi Jarl fut le premier homme à être initié aux glyphes sacrées !
Fort de ses immenses pouvoirs, Jarl se mit en quête d’une Halle et d’un domaine. Mais il conquit bien plus encore et compta richesses, gloires, fait d’armes et royaumes sans commune mesure… mais il était temps de trouver une femme. Alors ses messagers se rendirent en une splendide Halle, celle d’Hersir qui avait une fille, Erna la Sage.

L’union fut faite et ils enfantèrent douze garçons mais étrangement (du moins apparemment) aucune filles. Voici les noms de leurs enfants dans la Saga :

Bur fut le plus vieux et Barn juste après lui,
Joth et Athal, Arfi, Mog,
Nith et Svein, Sun et Nithjung,
Bientôt ils commençaient tous à jouer et à nager ;
Kund en fut un autre et le plus jeune fut Kon.

Mais si Jarl fut l’un des plus grands Seigneurs antiques, plus encore fut puissant le jeune Kon qui rencontra à son tour le Dieu Rig. Et c’est Kon qui comprit plus que son père le secret des Runes éternelles.


Personnages du Hof

Unless otherwise stated, the content of this page is licensed under Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License