Loki

Loki (ou parfois Lopt), « Feu », est l’un des Ases les plus connus du Hof.
C’est l’Ase fourbe, l’Ase maléfique, le Fléau des Ases… mais c’est sans doute le plus humain !

Présentation

Loki porte milles noms dans tous les mondes. On y trouve « Le calomniateur des Ases », « L’initiateur des tromperies » ou encore la « Honte de tous les dieux et les hommes » et « L’innommable » ou « Celui que l’on ne nomme pas », « Le Malicieux », « L’Ase noir », « L’Ombre changeante », « Le marcheur du Ciel », « Le Sournois », etc.

Il est le fils du Géant Farbauti et sa mère porte le nom de Laufey (ou Nal), ses deux frères étant Byleist et Helblindi. Toutefois il fut adopté, sans qu’on en soit éclairé, par Odin. Pourtant sa malignité n’en fait pas un démon, son apparence étant celle d’un homme avenant et au physique agréable. Beau, svelte et précieux, il est attirant.
Mais sa grâce dissimule un esprit fougueux, d’une grande ruse et d’une malignité incroyable.

loki5.jpg

Attributs

Il est maître dans le Seidr et capable de se transformer en maints animaux dont des insectes, des chevaux ou des faucons. Enfin, il possède des chausses magiques capables de l’emmener dans les cieux ou sur les eaux.

Liens du sang

Son épouse chez les dieux et la triste Sigyn avec qui il eut un fils, Nari (ou Narfi), et peut-être un autre, frère de Nari, répondant au nom de Vali.
Pourtant l’une de ses maîtresses est la terrible Angerboda, une Géante. Avec elle il conçut les trois effroyables rejetons, Fenrir, Hel et Jormungandr dont les prophéties en faisaient les meurtriers des Ases et la cause même du Ragnarök. Il semblerait selon la Lokasenna qu’il est passé huit années en compagnie d’Angerboda si l’on en croit les dires d’Odin :

Vous pensez ainsi que j'ai donné bénédiction à tort
A ceux ne méritant point la gloire de la bataille !
Mais vous ! Huit hivers vous avez passé sous terre
Trayant les vaches comme une Vierge !
(Et vous y avez engendré d'étranges progénitures ;
Peu virile semble t-il était ainsi votre âme !)

Pourtant les dieux ne purent s’en débarrasser alors qu’il était encore temps, peut-être car comme leur père Loki qui passait son temps à troubler la morne passivité des Ases, ainsi le Destin l’avait voulu.

Caractère

Il y a tant de machiavélisme et de fourberies dans Loki qu’il serait ici trop long de rassembler tous ces méfaits et maléfices… mais il n’est presque pas une aventure divine où on ne le trouve pas, surtout celle qu’il partage avec son éternel compagnon, Thor, qu’il met dans les pires situations, venant parfois d’ailleurs à son secours à la fin !

loki2.jpg

Ses méfaits

Les récits les plus frappants où il apparaît sont la façon dont il enfanta les trois monstres cités plus haut, comment il engendra également Sleipnir (Cf.) dans un accouplement bestial, sa fourberie envers Sif puis Idunn, son vol du collier de Freyja, son meurtre du fils de Hreidmar qui déclencha la malédiction de l’anneau Andvarinaut, ses manipulations avec les fils d’Ivaldi et milles autres crimes.
Mais ceux-là s’ils avaient été pardonnés par les Ases, il en fut tout autre quand son esprit maléfique prit le dessus sur son humeur farceuse !

Son crime indélébile

Il s’agit d’abord du terrible assassinat fomenté contre Balder, le Dieu Bon, fils de Frigg, qu’il fit abattre par la main de Hodr l’Aveugle ! Après cela il déclencha une violente dispute au banquet des dieux qui reste comme l’un des épisodes les plus épiques du Hof et que l’on trouve sous le nom de Lokasenna (Cf.).

Son châtiment

C’est d’ailleurs après ses propos injurieux qu’il fut pourchassé par les autres Ases. Changé en saumon et caché sous les chutes de Franang il fut toutefois aperçut par Odin et capturé par Thor qui, lui écrasant le corps, est le fait qui explique pourquoi les saumons sont minces à l’arrière !
De là les Ases l’emportèrent dans son antre et y prirent trois grandes pierres plates qu’ils percèrent de trous. Y trouvant également les deux fils de Loki, ils changèrent en loup Vali qui arracha aussitôt les boyaux de son frère Narfi !
Les Ases prirent les boyaux encore chauds, les lièrent à Loki de sorte qu’il fut attaché par les épaules sur l’une des pierres, aux reins à la seconde et aux jarrets sur la troisième. Alors les intestins devinrent par le Seidr aussi durs que le fer ! Skadi trouva alors un serpent des plus venimeux qu’elle attacha au-dessus de la tête de Loki, le venin acide lui dégouttant alors sur le visage !

Seul resta au côté du malfaisant sa femme, Sigyn, qui s’occupa dés lors de récupérer le venin dans une cuvette (présentée plutôt comme un coquillage dans la Lokasenna) pour soulager les souffrances de celui qu’elle aimait encore. Mais la cuvette devait être régulièrement vidée de son contenu, le venin brûlant alors Loki. Ce dernier en souffrait si cruellement qu’il en tremblait de rage, la terre tout entière tremblant avec lui durant le supplice, les « Tremblements de Terre » le rappelant au monde !

Sa fin

Loki ne se délivrera qu’au moment du Ragnarök dont il prendra le funeste commandement… là où il trouvera la mort dans un duel titanesque avec Heimdall où les deux s’entretueront alors !

Sa psychologie

Comme on le voit le mythique Loki est le personnage le plus incroyable et insensé du Hof, à l’origine et à la fin de tout. Il est donc incontournable et si certains ont douté de son existence même, on voit bien que sans lui le Hof entier n’aurait pas de sens.
Dans tous les cas il faut l’expurger de toute ressemblance au Diable ou à Satan… il n’est qu’un dieu facétieux, s’ennuyant au début de sa vie par les banquets mornes de ses semblables. Il est d’ailleurs dit à son propos, « qu’il était fatigué de voir les jours se dérouler sans le moindre accroc ». Il est celui qui dérange l’ordre établi mais qui ne saura pas s’arrêter à temps et sombrera dans une violence aveugle… par tous ces côtés fragiles et tentateurs, c’est pour cela qu’il est si proche des vices et lâchetés des hommes !


Hof
Arbre généalogique de Loki

Unless otherwise stated, the content of this page is licensed under Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License