Lombards

Les Lombards parmi « Les Trente » :

La préoccupation de préserver la civilisation et la culture chez les Clans de la « Ligue » ne furent pas leurs première priorités, beaucoup se concentrant sur la conquête d’un royaume. Les Lombards eux choisirent un Destin inverse. Après avoir été guidé par leur Foi, ils traversèrent la période la plus trouble de l’Antiquité sans en subir les affres ni s’y intéresser semble-t-il !
Investis peut-être d’une mission divine, ils obéirent davantage à leurs Dieux qu’au Temps… puis soudain ils rentrèrent de plein fouet dans l’Histoire… mais l’Antiquité était passée, les autres Germains pour la plupart également !


Attention cet article ne traîte principalement que de la période Antique des Lombards


Les Lombards

(Les Elus des Dieux)


Les Lombards (ou Langobardi « Langobards ») dont le nom signifie « Les Longues Barbes » sont connus parmi les premiers peuples Germains de la région Rhénane de l’Europe. Tacite les mentionne déjà en 98 mais sous leur autre nom de « Langobards » et l’historien Paul Diacre, au 8éme siècle rapporta par écrit leur tradition orale depuis leurs origines Scandinaves.

Toutefois, et étrangement, les Lombards s’ils auront sans doute la plus longue et riche existence historique ne s’intéresseront qu’aux événements du monde à partir du Vème Siècle, après l’effondrement du monde Germanique ! Ainsi leur présentation dans le cadre Antique ne fera que survoler leur civilisation post-antique pour ne s’intéresser qu’à leurs origines.

Il faut cependant noter que c'est l'un des seuls peuples à avoir consigné son histoire par écrit alors qu'ils demeuraient encore Germanique. C'est ainsi que l'on connu leur migration sous l'autorité des chefs et Frères Ibor et Agio (un pouvoir fraternel encore une fois retrouvé à l’instar de nombres peuples Germains) et leur mère Gambara.
Dans leur Saga orale (dite de Origo Gentis Langobardorum) traitant de leur migration de la Scandinavie à l’Europe centrale, leur surnom même de « Longue-barbe » est narré ainsi :

Ce serait l’un de leur clan, les Winilli – ou Winniles - (« Guerriers ») qui auraient été ainsi nommés par Odin lui-même ! Et ceci suite à un astucieux stratagème de leurs femmes s’étant coupés les cheveux puis les ayant mystifiés en longues barbes, gonflant ainsi les rangs des hommes pris dans une bataille avec les Vandales ! Les femmes auraient eu cette idée ingénieuse par Frigg (Frega) elle-même, leur Déesse !

Chroniques Lombardes

Avant le 1er Siècle : Migrations jusqu’à l’Elbe (nom incertain de leur Chef/Roi : Agelmund, Lamissio, les frères Ibor et Agio, Lethuoc, Hilduoc, Goduoc ?)
Ier siècle : Affrontement avec l’Empereur Tibère sur les rives de l’Elbe.
167 : Frontières au Danube et installation en Pannonie (au moins jusqu’au VI Siècle).

La partie suivante sort de la période Antique Germanique :
490 : Mort du Roi Lombard Claffo.
490 : Roi Lombard Tatto (jusqu’en l’an 510 assassiné par Waccho).
505 : Destruction du royaume Hérules.
510 : Roi Lombard Waccho (jusqu’en l’an 539)
539 : Roi Lombard Alduin (jusqu’en l’an 563). Traite avec Rome et légitimise à son compte le Royaume de Pannonie et du Norique.
551 : Premier traité avec Rome et début des mercenaires Lombards.
567 : Victoire importante avec leur allié les Avars contre les Gépides en conquête.
568 : Franchissement du Frioul et envahissement de la plaine du Pô. (Dans les campagnes)
570 : Incursion dans les Alpes et en Provence, vite refoulé par les Francs.
575 : Fin de leur royauté remplacée par les Ducs Lombards (bandes disparates).
Courant du VI e Siècle : Peste terrible et délitement des rites Païens et Antiques.
774 : Prise par Charlemagne du royaume Lombard – Fin des Lombards en tant que tel.
VIIIème Siècle : Disparition des caractéristiques Germaniques malgré leur si longue résistance en Europe.
817 : Disparition historique de la Lombardie au profit de l’Italie.
IXème Siècle : Disparition de langue Lombarde Germanique.

Les pieux Germains


Les Lombards, on l’a vu, s’ils sont ainsi connus très tôt par les Romains et encore plus au-delà du Vème Siècle le sont surtout pour leur expansion dans le Nord de l’Italie et alors dans le Royaume ayant pris leur nom, la Lombardie (une région Italienne qui existe toujours depuis).
Mais leur histoire antérieure semble être restée plus imprécise. Peut-être car à cette époque ces Germains représentaient l’un des peuples les plus fervents dans leur foi divine. D’abord à Odin, auquel il se revendiquait comme Son propre peuple élu ! Ainsi les Lombards étaient très pieux, vivant en communauté rurale.
Toutefois, et leur piété en est là peut-être la cause, ils ne participèrent pas aux grandes migrations Germaniques du IV et Vème siècles. Enfin, nous pouvons situer la fin de leur « Germanitude » en tant que culture par leur défaite contre les Francs et par Charlemagne en 774.

Il y aurait beaucoup à dire de la longue présence Lombardes en Italie notamment.
Mais pour l’heure et pour la période de l’Antiquité retenons que ce peuple puissant traversa les premiers siècles apparemment dans une certaine quiétude leur permettant de développer une vie spirituelle et paisible. Une période qui ne durera pas, les Lombards rentrant en conflit avec la plupart des autres peuples Germains !
Mais ceci est une autre histoire…


Les Trente
Peuples

Unless otherwise stated, the content of this page is licensed under Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License