Menglad

Menglad (ou Menglod et Mengloth), « Heureux Collier ? », est l’objet de la quête amoureuse de Svipdag la cherchant donc au travers de maintes épreuves. Ses parents restent inconnus si ce n’est qu’elle est présentée comme la petite-fille d’un certain Svafrthorin, inconnu lui-aussi du Hof.
Il est parfois envisagé que Menglad soit peut-être Frigg ou Freyja en rapport avec son collier… et on pourrait même la confondre avec Brynhild à moins que cette dernière légende ait pris source dans celle-ci !

Elle est donc l’héroïne du Svipdagsmal où l’on apprend qu’elle est maîtresse d’une Halle entourée de feu, du nom de Gastropnir, et gardé par le Géant Fiolsvid, le seuil de cette demeure se nommant Thrymgiol. Une porte sinistre car semblable à celle gardant la demeure de Hel, les deux sans doute crées par les fils du Nain Solblindi.
Voici ce qui est dit en outre sur le domaine de Menglad et sur le tertre où elle demeurerait :

Lyfjaberg est son nom et voilà longtemps qu’elle attend
Un espoir heureux à ses souffrances et à son malheur ;
Pourtant sa présence soulage et soigne les femmes grimpant à elle
Bien qu’elle soit elle-même malade depuis bien des temps !

Quant aux femmes l’entourant, sans doute ses Dames de compagnies, il est intéressant qu’on y trouve le nom de Déesses (et d’autres femmes célèbres dans le Hof) renforçant là l’idée qu’elle pourrait être Frigg ou Freyja :

Hlif est nommée l’une, Hlifthrasa l’autre,
Thjothvara est appelée la troisième ;
Puis Bjort et Bleik, Blith et Frith,
Eir et Aurbotha.

Enfin, Svipdag parviendra au bout de sa quête et s’unira à Menglad, sauvée par cet amour…


Personnages du Hof

Unless otherwise stated, the content of this page is licensed under Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License