Remus et Romulus

On ne peut commencer quant on évoque la « Grande Rome » et la « mythologie antique Romaine » sans relater la légende de Remus et Romulus.

300px-She-wolf_suckles_Romulus_and_Remus.jpg

Le mythe de ces deux jumeaux les fait naître par le couple fantastique du Dieu Mars et de Réa Silvia. Cette dernière fut faite Vestale par la famille régnante d’alors s’assurant ainsi qu’elle n’aurait pas de descendance propre.
Seulement Mars lui fit passer outre ses vœux de chasteté et de leur union naquit les deux frères jumeaux. Ceux-ci furent immédiatement arrachés à leur mère mais étrangement épargnés bien que jetés dans les eaux du fleuve Tibre
De là ils entrèrent dans le mythe quand ils furent recueillis par une Louve !

Plus tard dans l’antre même c’est un berger du nom de Faustulus qui les recueilli à son tour prenant en charge leur éducation. Mais ceux-ci étaient d’une condition telle et d’une nature déjà altière que bien vite ils retrouvèrent leur prestige nobiliaire.
Enfin ceux-ci regagnèrent la ville de leur enfance, Albe la Longue, et se vengèrent de leur grand oncle, Amulius, qui avait dépossédé du trône son frère Numitor. Ils l’assassinèrent alors, lui qui les avaient séparé de leur mère. Plaçant à la tête de la ville Numitor, toujours vivant, c’est à ce moment que les jumeaux décident de fonder leur propre cité… la grande Rome !

On ne peut évidemment pas connaître où commence l’Histoire et où se mêle le Mythe.
Ainsi la légende de la Louve demeure la plus vivace. On sait qu’à l’aube de l’humanité les hommes et les animaux vivaient étroitement entre-eux. Les mythes des Ourses ou des Louves nourricières sont très fréquents dans beaucoup de cultures et civilisations.
Au-delà il est intéressant de noter qu’on associe au berger Faustulus sa femme, Larentia. Larentia qui aurait porté également le surnom de « Lupa », Lupa, la « Louve » ! Cet allaitement par les « mamelles » d’une Louve a également un autre sens. Ainsi « Lupa » désignerait également des nourrices, en l’occurrence des prostituées qui auraient allaité ainsi les jumeaux livrés ainsi seuls et s’étant réfugiés dans la grotte de « Lupercales »…
(Lieu qui aurait été retrouvé voilà peu même s’il est sujet encore à caution.)
On voit donc là comment l’Histoire et la légende peuvent donner cours à un Mythe.

Quoi qu’il en soit c’est ainsi que tous retiendrait dans l’imaginaire collectif la fondation de Rome et de sa civilisation par les deux frères.
Pour le reste, il apparaît dans les sources historiques (Ovide et Tite-Live) que les jumeaux se disputèrent à propos de la fondation de la cité. C’est ainsi que Remus trouve la mort dans des conditions troubles ou qu’il fut chassé par Romulus. Il est dès lors difficile d’attester une version plus qu’une autre, quoi qu’il en soit Remus n’apparaît plus dans la légende après cette violente dispute.
Quant à Romulus il fondera effectivement Rome et imposera son armée à ses voisins et instaurera pendant des années les bases de la grandeur Romaine. Craint par tous, admiré par son peuple, vénéré en Dieu par ses fidèles, il disparaîtra après un long règne sans qu’aucune version ne vienne en supplanter une autre.
Assassiné, partit dans les cieux, rappelé par les Dieux, il fut un jour où Romulus ne fut plus !
Mais pour son peuple et pour Rome, on le fit immortel sous le nom de la divinité évhémériste Quirinus, une légende peu crédible mais qui remporta l’adhésion de tous et cimenta la cohésion naissante de toute la Rome Antique…

Pour le reste se reporter aux articles relatifs à la fondation de Rome et de sa culture, la Rome Antique


Terres Romaines
Rome

Source image : Site

Unless otherwise stated, the content of this page is licensed under Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License