Runes

Les Runes !
A l'évocation simple de ce mot, on perçoit déjà une interrogation, une énigme aussi, et beaucoup de méconnaissance d'elles et bien trop d'amalgames quand on en ignore les origines et la culture qu'elles symbolisent.
Alors que sont les Runes ?
Pour répondre à cette question qui n'a de réponse que leur quête, il faut en arpenter le chemin dans l'ordre. A ce sujet tout le Dossier qui leur est consacré, Les Runes (L'Or des Germains), donne une sorte de mode d'emploi pour les comprendre mieux…

Mais d'abord que veut dire le mot même Rune qui lui n'a plus de mystère quant à sa signification dont voici quelques exemples incontestables :

Les différentes traductions du mot Rune


Vieil Allemand Runa ou Rûnen se traduisant par chuchoter
Vieil Anglais Runian se traduisant par parler-bas
Finnois Runo désignant des paroles sacrées
Vieux Gallois Rhinse traduisant par mystère ou secret
Vieux Germain Raunen se traduisant par murmure
Vieil Irlandais Rûn se traduisant par mystère
Lituanien Runat signifiant parler
Vieux Nordique Run se traduisant par mystère ou secret
Vieux Saxon Reonian se traduisant par murmurer
Islandais Ryna ou Rûnar(pl) se traduisant par secrets

Dans ce petit tableau (et on aurait pu ajouter d'autres langues) on voit bien la signification originelle des Runes.
Leur nature secrète et mystérieuse transparaît dans cette idée de murmure, de chuchotements, de mots susurrés à voix basses de crainte de mal les prononcer. Ceci renforce le caractère sacré des Runes et leur haut pouvoir philosophique et spirituelle. Elles sont également à la base de la croyance au Seidr, l'ancien langage secret et divinatoire des Glyphes Elémentaires.


Les Runes (L'Or des Germains)

Unless otherwise stated, the content of this page is licensed under Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License