Sylvanus

Sylvanus est un Dieu Latin, dont le culte remonte aux Pélasges, esprit des bois, des vergers.
Il est représenté sous l’aspect d’un vieillard couronné de lierre, tenant dans les bras un tronc d’arbre, des lys, ou un plant de cyprès.
Sylvanus est le protecteur des arbres, qu’ils aient poussés naturellement ou grâce à la main de l’homme et plus particulièrement les arbres qui marquent la frontière entre deux propriétés. Il veille également sur les troupeaux dont il garantit la fécondité et la sécurité avec son pouvoir d ‘éloigner les loups.

Sylvanus a aussi un penchant pour les forêts incultes qui sont plutôt le domaine de Faunus ce dernier lui étant souvent identifié, à lui ou à Pan.
Les domaines de ces deux divinités se sont fusionnés.
Faunus symbolise les défis que nous lance la nature chaotique et pleine d’adversité ; Sylvanus, lui, représente l’aménagement harmonieux de cette nature sauvage par la civilisation, ainsi que la création humaine de limites dans la nature non limitée.

Le nom employé au pluriel sylvains par Ovide et par Lucain, tend à désigner toutes les divinités de la forêt. Sylvanus est adopté par les Etrusques sous le nom de Silva ; il est honoré dans les Apennins, puis en Thrace et en Gaule.
On lui offrait des grappes de raisins, du lait, et de la viande.


Article rédigé par Jupithor
Terres Romaines

Unless otherwise stated, the content of this page is licensed under Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License