Tongres

Les Tongres parmi les Trente :

Les Premiers Frères de la « ligue » imaginaire des Trente Peuples Germains ne sont pas les premiers des Germains, non. Mais l’Histoire a voulu (ou la légende) que ce petit peuple plutôt méconnue et anecdotique ait été désigné par le plus grand Empereur Romain comme Germains. Depuis lors ces « premiers Frères » sont ainsi liés à tous les autres et à jamais on ne pourra plus évoquer les Germains sans se rappeler du petit peuple des Tongres…


Attention ne pas confondre cet article avec celui de la « Cité de Tongres » : « Atuatuca Tungrorum »


Les Tongres

(Les Premiers Frères)


Les Tongres (ou Tungri) sont un peuple de germains originaire de la Gaule Belge.
On les fait parfois descendants des Eburons, mais plus probablement ils furent bien un Clan à part même si ces deux communautés étaient très proches, alliées, et vivaient peut-être ensemble. C’est là la faute à César qui s’il identifia le peuple des Eburons, omit les Tongres, sans doute moins visible. En fait comme César se targuait d’avoir détruit tout les Eburons, il fut plus « politiquement correct » de nommer les survivants d’un autre nom, les Tongres en l’occurrence, sans doute une digression de l’Histoire.
Mais c’est ainsi toutefois que les Tongres apparurent dans les annales de l’Histoire !
Pourtant on ne connaît que peu de ce peuple et ceci pour une raison qui a dépassé sans aucun doute leur propre destinée. En effet que cette dernière provienne des Gaulois ou des Romains, toujours est-il que les Tongres furent nommés les Germains et que ce nom devint ceux de tout leurs Frères !

Ainsi donc les Tongres qui signifie probablement « ceux parlant notre langue » devinrent les Germains, « ceux qui sont comme nous », et plus littéralement les « Frères » ! D’ailleurs Tacite fait état de cette origine dans son Germania au chapitre II.5 :

II .5 : Le terme « Germanie » (Germania dans le texte), signifie en Latin, les « Frères » et seraient due à l’origine par un clan Germanique, les Tongres, sans que l’on sache si, inspirant la peur, leurs victimes les auraient ainsi surnommés ou si c’est eux-mêmes qui se seraient présentés à eux par ce surnom. Toujours est-il que cette peuplade en fut à l’origine.

Depuis lors, pour le reste du monde, les nouveaux conquérants de l’Europe, outre les caractéristiques nombreuses les différenciant, prirent pour tous, et surtout pour les Romains, le nom de Germains !
Tacite lui-même parachevant cette légende comme on l’a vu en nommant son œuvre pour les décrire, Germania, les définissant donc comme Germains et occupant le royaume de Germanie…

Enfin et évidemment, les Tongres ne furent pas les premiers Germains de l'Histoire. D'autres vivaient et étaient apparus en même temps qu'eux et bien avant encore. Mais les Tongres furent les premiers Germains nommés comme tels.

Et si leur propre histoire disparue très vite des Annales Romaines, c'est tout l'Empire qui prit conscience de la menace gigantesque que formerait à l'avenir leurs Frères, les Germains…


Les Trente
peuples

Unless otherwise stated, the content of this page is licensed under Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License