Typhon

Typhon (parfois Typhée), Τυφάων ou Typháôn en Grec antique, est la célèbre et incroyable entité incarnant la phénoménologie la plus brutale de la Nature.

Engendré par Gaïa depuis le Tartare, il le fut au seul dessein vengeur de la Déesse primordiale incarnant la Terre-Mère après la Titanomachie. Furieuse d’avoir été ainsi dominée, Gaïa aurait crée là la plus effrayante des créatures afin de renverser les Dieux de l’Olympe.

typhon-03.jpg

Toutefois cette version de la légende de Typhon varie selon les époques et les rapporteurs. Mais Démon, produit des Enfers ou entité primordiale, Typhon représente dans la tradition Evhémériste les manifestations les plus titanesques et fantastiques des profondeurs de la Terre. Il est sans doute inspiré des tremblements de terre et des éruptions volcaniques… et peut-être jusqu’au Vents les plus terrifiants dont l’Histoire lui a prêté le nom !

240px-Etruscan_mural_typhon2.jpg

Pour ce qui est de la mythologie, Typhon, peut-être élevé par l’être mythique Python, semble avoir symbolisé les dernières forces chaotiques de l’aube des temps dans une dernière tentative pour replonger le monde balbutiant dans le Chaos originel.
Il a été décrit de nombreuses façons mais il est commun de le représenter comme un être démesuré, effrayant, fait de feu, de terre et de vent au corps couvert d’écailles et à cent têtes, toutes vomissant de la lave !
Là encore le combat le faisant dresser contre les Dieux et en particulier Zeus est maintes fois narré en de multiples versions que l’on trouve au gré des légendes parcellaires. Toutefois il fut vaincu par la ruse, envoyé comme avant lui les Titans au Tartare d’où il avait été enfanté. Le gouffre l’accueillant fut scellé par une montagne, certainement un volcan (peut-être l’Etna, et s’il resta une menace ne parvint plus à s’en déloger…

Mais avant la lutte d’avec les Dieux, Typhon avait eu une relation avec la créature perfide, Echidna. Du fruit de leur relation obscène vint au monde une cohorte d’êtres malfaisants, cruels ou destructeurs.
Selon les récits on y trouverait (sous réserve) :


Terres Grecs

Unless otherwise stated, the content of this page is licensed under Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License