Vafthrudnismal

Le Vafthrudnismal sont des Dits que l’on trouve dans le Codex Regius après le Havamal. Ce texte du Xeme Siècle est très riche en connaissance sur le Hof. Opposant en une joute oratoire Odin au Géant Vafthrudnir, on y apprend ainsi une large part du mythe à l’instar du Grimnismal.

Table of Contents

La Saga

1 (Odin parle)
Conseille-moi Frigg, dois-je aller rendre visite
A Valfthruthnir en son lointain domaine ?
Rencontrer alors l'ancienne Sagesse de l'éclairé Géant
Et relever le défi d'une joute verbale ?!

2 (Frigg parle)
Valfadhir tu dois rester auprès de moi,
Dans la demeure où se réunissent les Dieux ;
Parmi les Géants aucun n'est aussi puissant
Et malin que Valfthruthnir !

3 (Odin parle)
J'ai beaucoup voyagé, beaucoup découvert,
Et beaucoup appris des Dieux ;
Je dois aller voir de moi-même
Comment Vafthruthnir vit dans sa demeure céleste.

4 (Frigg parle)
Alors que sauf soit ta route, sauf ton retour,
Et sauf la route te ramenant aux tiens !
Ô, Père-des-Hommes, que ton esprit soit claire
Et qu'il triomphe de cette joute verbale.

5*
La quête de sagesse du Géant débuta
Le menant jusqu'au seuil de sa demeure ;
Il y trouva une halle, celle du père d'Im,
Et aussitôt y disparu Ygg le Terrible !

6 (Odin parle)
Hey Vafthruthnir ! De ma lointaine halle
Je suis venu jusqu'ici vous rendre visite ;
Et en préambule je vous demanderais si vous êtes Très-Sage,
Comme il se dit, ou simplement Sage par ses seules légendes !

7 (Vafthruthnir parle)
Qui est l'Homme osant ainsi me parler,
Dans ma céleste Halle ?
Ainsi pour vous sortir sauf de cette demeure,
Il vous faudra prouver votre propre Sagesse !

8 (Odin parle)*
Gagnrath on me nomme et assoiffé je suis
Après un long voyage me menant à cette Halle ;
Le gîte je demande donc pour ce périple,
Vous en remerciant par avance noble Géant !

9 (Vafthruthnir parle)
Pourquoi donc reste-tu là sur le plancher pour parler ?
Prenez donc un banc en cette demeure ;
Nous saurons bientôt qui a la plus grande connaissance :
L'invité ou le vieux Sage grisonnant ?

10 (Odin parle)
Si un pauvre homme entre dans la halle du riche,
Laissez-le donc parler sagement ou se taire ;
Si celui qui parle a le cœur dur,
Il moquera injustement celui relevant le défi de la joute.

11 (Vafthruthnir parle)*
Parlez clair maintenant Gagnrath, debout dans cette halle,
Et montrez si de Sagesse et de Savoir vous êtes pourvus !
Quel nom a le coursier, qui à chaque nouvelle aurore
Mène et fait lever le Jour à tous les Hommes ?

12 (Odin parle)
Skinfaxi est nommé ce coursier, qui pour les Hommes
Fait dresser haut le Jour pour l'espérance ;
Il semble le meilleur des chevaux pour les Héros,
Sa crinière semblant brûler de l'éclat du feu.

13 (Vafthruthnir parle)
Parlez clair maintenant Gagnrath, debout dans cette halle,
Et montrez si de Sagesse et de Savoir vous êtes pourvus !
Quel nom a le coursier, qui chaque jour de l'Est,
Apporte la nuit aux Nobles Dieux ?

14 (Odin parle)
Hrimfaxi ils le nomment, ce coursier qui chaque jour
Apporte la Nuit pour les Nobles Dieux ;
De ses mords tombent chaque matin l'écume
De là vient la rosée dans les vallées.

15 (Vafthruthnir parle)
Parlez clair maintenant Gagnrath, debout dans cette halle,
Et montrez si de Sagesse et de Savoir vous êtes pourvus !
Quel est le nom de cette rivière rejoignant les royaumes
A la fois des Dieux et des Géants ?

16 (Odin parle)
Ifing est la rivière qui rejoint les royaumes
Des Dieux et des Géants ;
Depuis tous les temps ses flots coulent,
Jamais la glace n'y couvrant ses eaux.

17 (Vafthruthnir parle)
Parlez clair maintenant Gagnrath, debout dans cette halle,
Et montrez si de Sagesse et de Savoir vous êtes pourvus !
Quel est le nom du champ de bataille où se rencontreront
Surt et les Nobles Dieux ?

18 (Odin parle)
Vigrid est le champ de bataille où se rencontreront
Surt et les Nobles Dieux ;
Cents miles il mesure de chaque direction,
Ainsi sont faites ses frontières.

19 (Vafthruthnir parle)
Sage tu l’es l’invité ! Viens sur mon banc
Et continuons la conversion ensemble ;
Ici dans cette Halle, nos esprits, ô l’invité,
Vont pouvoir relever les plus hautes joutes !

20 (Odin parle)
Je demande une première réponse ; si la Sagesse est vôtre,
Vous y répondrez alors maintenant :
Au début des temps, d’ou vint la Terre,
D’où vint le ciel, Sage Géant ?

21 (Vafthruthnir parle)
De la chair d’Ymir fut modelé la Terre,
Et les montagnes furent faites de ses os ;
Le ciel le fut de son crâne froid et gelé,
Et l’Océan de son sang.

22 (Odin parle)
Je demande une prochaine réponse ; si la Sagesse est vôtre,
Vous y répondrez alors maintenant :
D’où vint la Lune, l’autre monde des Hommes
Si lointain, et le Soleil flamboyant ?

23 (Vafthruthnir parle)
Mundilfari est le nom de celui qui sollicita la Lune,
Et enfanta le Soleil flamboyant ;
Le pourtour des cieux ils parcourent chaque jour,
Donnant ainsi le temps aux Hommes.

24 (Odin parle)
Je demande une tierce réponse ; si Sage vous êtes appelé,
Vous y répondrez alors maintenant :
D’où vint le Jour, illuminant l’autre face de l’Humanité,
Et la Nuit voilant la Lune ?

25 (Vafthruthnir parle)*
Le père du Jour est appelé Delling,
Et la Nuit fut enfanté par Nor ;
La nouvelle et la vieille Lune furent modelées par les Dieux,
Pour indiquer le cycle du temps aux Hommes.

26 (Odin parle)
Je demande une quatrième réponse ; si Sage vous êtes appelé,
Vous y répondrez alors maintenant :
D’où vinrent l’Hiver et l’Eté si chaud
Donnés en premier aux Nobles Dieux ?

27 (Vafthruthnir parle)
Vinsdval fut le père de l’Hiver,
Et Svosuth celui engendrant l’Eté.

28 (Odin parle)
Je demande une cinquième réponse ; si Sage vous êtes appelé,
Vous y répondrez alors maintenant :
Quel fut le premier et le plus vieux des Géants modelés,
Et le plus ancien des parents d’Ymir ?

29 (Vafthruthnir parle)
Les hivers n’avaient pas de cycle avant que la Terre soit formée,
Ainsi était quand Bergelmir naquit ;
Le fils de Truthgelmir était le plus fort des Géants
Et le petit fils du vieux Aurgelmir.

30 (Odin parle)
Je demande une sixième réponse ; si Sage vous êtes appelé,
Vous y répondrez alors maintenant :
D’où proviennent Aurgelmir et la lignée des tiens
Au plus loin des temps, Sage Géant ?

31 (Vafthruthnir parle)*
Des chutes d’Elivagar tomba le venin
Erodant la forme du premier des Géants ;
De là a surgi notre race de Géant,
Causant notre férocité par cette lignée brutale.

32 (Odin parle)
Je demande une septième réponse ; si Sage vous êtes appelé,
Vous y répondrez alors maintenant :
Comment le Géant Grim a pu engendrer des rejetons,
Lui qu’aucune Géante n’a jamais connu ?

33 (Vafthruthnir parle)
On dit que de sous les aisselles du Géant de Glace
Emergea ensemble un Homme-Enfant et une Vierge ;
Et que des pas du féroce Géant apparu
Son fils pourvu de six têtes.

34 (Odin parle)
Je demande une huitième réponse ; si Sage vous êtes appelé,
Vous y répondrez alors maintenant :
Quel est le savoir le plus lointain que votre esprit renferme ?
Si aussi grande est votre Sagesse, Géant !

35 (Vafthruthnir parle)*
Les hivers n’avaient pas de cycle avant que la Terre soit formée,
Ainsi était quand Bergelmir naquit ;
Voilà le plus profond souvenir sorti du puits de ma mémoire,
Celui de l’antique navire portant le Sage Géant !

36 (Odin parle)
Je demande une neuvième réponse ; si Sage vous êtes appelé,
Vous y répondrez alors maintenant :
D’où vient le vent qui agite les vagues
Mais que nul ne peut discerner ?

37 (Vafthruthnir parle)
Incarné sous la forme d’un Aigle, sur le bord des cieux,
Hraeslveg s’y tient, dit-on ;
Et de ses battements d’ailes le vent s’y gonfle,
Dominant le monde des Hommes.

38 (Odin parle)*
Je demande une dixième réponse ; Si vous êtes savant en tout
Ainsi qu’au fait du Destin scellé des Dieux :
Quand Njord devint parent des Dieux
(Et eut à sa gloire nombre temples et vé)
Alors qu’il n’en fut point un de lignée ?

39 (Vafthruthnir parle)
A Vanaheim, les Anciens le créèrent,
L’offrant en gage de leur trêve aux Ases ;
Au crépuscule du monde il retournera alors
A la Halle des si Sages Vanes.

40 (Odin parle)
Je demande une onzième réponse ; Si vous êtes savant en tout
Ainsi qu’au fait du Destin scellé des Dieux :
Qui sont les Hommes appelés à la Halle d’Odin
Qui chaque jour vont au combat ?

41 (Vafthruthnir parle)
Les Einherjars sont appelés les héros cette Halle,
Qui chaque jour vont, au nom d’Odin, au combat ;
Ils luttent à mort les uns contre les autres puis quittent la lutte,
Tous recouvrant la santé une fois attablés à la Halle !

42 (Odin parle)
Je demande une douzième réponse ; Si vous êtes savant en tout
Ainsi qu’au fait du Destin scellé des Dieux :
Par les Runes des Dieux et de celles des Géants
Quelle sera la vérité en effet du Crépuscule des Dieux ?
(Si aussi grande est votre Sagesse, Géant !)

43 (Vafthruthnir parle)
Des Runes des Dieux et de celles des Géants
La vérité de ce que j’y puis discerner,
(Traversant dés lors chacune des destinés des mondes)
Viendra des Neuf Mondes, du dessous de Niflheim,
Là où les hommes morts demeurent…

44 (Odin parle)*
J'ai beaucoup voyagé, beaucoup découvert,
Et beaucoup appris des Dieux ;
Qu’arrivera t’il à la lignée des Hommes quant à la fin il viendra,
Le redouté Terrible-Hiver de l’Humanité ?

45 (Vafthruthnir parle)*
Les Bois d’Hoddmimir seront le refuge de l’Humanité,
Alors incarnée par Lif et Lifthrasir ;
La rosée les sustentera ainsi chaque matin,
Puis nourrira alors la lignée de leur descendance.

46 (Odin parle)*
J'ai beaucoup voyagé, beaucoup découvert,
Et beaucoup appris des Dieux ;
Que deviendra le Soleil brillant doucement dans le dos du ciel,
Quand le Loup le saisira ?

47 (Vafthruthnir parle)*
Alfrothul donnera naissance à une fille de lumière
Avant que le Loup ne la saisisse ;
La belle vierge suivra les voies de sa mère
Quand les Dieux seront morts.

48 (Odin parle)
J'ai beaucoup voyagé, beaucoup découvert,
Et beaucoup appris des Dieux ;
Quelles sont les Vierges si Sage d’esprit
Qui viendront d’au-delà des lointaines mers ?

49 (Vafthruthnir parle)*
Des collines de Mogthrasir, les Vierges trouveront la voie
Où trois d’entre-elles surgira ;
Elles protégeront toutes les habitants de la Terre
Bien qu’elles soient issues de la lignée des Géants.

50 (Odin parle)
J'ai beaucoup voyagé, beaucoup découvert,
Et beaucoup appris des Dieux ;
Qui régnera alors sur le royaume des Dieux
Quand les flammes de Surt auront tout ravagé ?

51 (Vafthruthnir parle)
Dans la Halle des Dieux demeureront Vithar et Vali
Quand les flammes de Surt auront tout ravagé ;
Mothi et Magni récupéreront eux Mjollnir
Quand Vingnir aura chuté au combat.

52 (Odin parle)
J'ai beaucoup voyagé, beaucoup découvert,
Et beaucoup appris des Dieux ;
Qui apportera la si malheureuse mort à Odin
Quand tous les Dieux seront détruits ?

53 (Vafthruthnir parle)
Le monstre Fenrir fera tomber le Père des Hommes,
Déclenchant alors la vengeance de Vithar ;
Les terribles mâchoires de la bête il écartèlera,
Massacrant ainsi le Loup.

54 (Odin parle)*
J'ai beaucoup voyagé, beaucoup découvert,
Et beaucoup appris des Dieux ;
Que murmurent à lui-même Odin à l’oreille de son fils
Avant que Baldur ne brûle dans les flammes ?

55 (Vafthruthnir parle)
Aucun homme ne peut, dans les temps passés, dire
Ce que tu as murmuré à l’oreille de ton fils !
J’ai scellé mon sort en narrant la chute des Dieux,
Ma bouche révélant biens de vieilles fables ;
Je me suis efforcé de démontrer ma connaissance,
Et te voilà, Odin, maintenant plus Sage que moi !

Annexes

8* : Gagnrath (Le Conseiller ?) est comme à l’accoutumée un des nombreux noms d’Odin.
18* : Cent miles serait une mesure de référence générale à cette époque.
25* : Delling (le Fils de la Rosée ?)
27* : Apparemment il n’y a pas d’oubli ou de perte de deux lignes à la strophe, la strophe n’étant donc que plus courte que les autres.
Vindsval (Vent-Froid) ou Vindljoni (L’Homme-Vent) ; Svosuth (les Doux ?)
29* : Bergelmir est le survivant des premiers Géants ; On apprend que son père est Truthgelmir (Puissante Brûlure ?) dont on ne sait rien et que son grand-père est Aurgelmir (Géant du Gel), en fait Ymir lui-même faisant de lui le premier des Géants.
31* : Elivagar (Vagues-Orageuses) aurait été de matière laiteuse et le venin porté dans ses blocs de glace s’est libéré en fondant au-dessus de Ginnungagap, ses gouttes acides libérant alors le Géant Ymir.
A noter que seul Snorri dans les Eddas cite la strophe complète.
33* : L’élaboration des enfants est assez répandue de cette manière, comme si la glace en se morcelant modelée d’autres rejetons. Il est également répandu que les Géants avaient parfois plusieurs têtes, six pour le fils d’Ymir par exemple (qui reste inconnu et qui serait donc de nouveau le mystérieux Truthgelmir…).
35* : Il y a peut-être une confusion entre Ymir et Bergelmir pour le Sage Géant mais ceci est toutefois relatif qu fait que Bergelmir survit du déluge en s’abritant sur un navire.
38* : La quatrième ligne est sujette à caution.
A noter qu’à partir de cette question c’est le Ragnarök qui est décrit…
44* : Le Terrible-Hiver : Une période de trois Hivers de suite sans Etés précédant le Ragnarök.
45* : Le Bois de Hoddmimir est Yggdrasill recelant entre ses racines la fontaine Mimir.
A noter qu’on en sait peu sur le couple Humain sauvant la lignée de l’Humanité.
46* : A place du Kenning Loup, on trouve parfois Fenrir, parfois Skoll… bien sûr Skoll est le Loup poursuivant le Soleil mais cette confusion est fréquemment trouvée.
47* : Alfrothul (L’Elfe-Rayonnante)
49* : Les Vierges sont évidemment les Nornes dont on prêtent la nature aux Géants, ce qui n’est pas authentifié avec certitude même si cette strophe tente à prouver le contraire.
Mogthrasir (Fils-Désirants ?)
54* : L’étrangeté de la ligne 3 où Odin se murmurent à lui-même est un piège tendu par Alfadir pour que le Sage Géant ne puisse répondre à sa question…


Sagas et Prophéties

Unless otherwise stated, the content of this page is licensed under Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License