Wergeld

Le Wergeld (parfois Vergeld), « Prix de l’Homme (ou parfois du Sang) » est une ancienne coutume qui donnait un tribut à payer en réparation d'un crime.
On le trouve évoqué par Tacite dans Germania.
Généralement le Wergeld compensait les victimes ou les dégâts occasionnés par un échange d’argent, de biens ou de terres sous peine de vengeance si cette dette n’était pas acquittée. Le « Faide » d’ailleurs était l’extension extrême du Wergeld où la famille victime devenait bourreau de celle coupable !

Toutefois on peut rapprocher le Wergeld du Droit Coutumier alors en vigueur chez les Germains et tout y était codifié selon des règles admises par toutes les parties et en connaissance de cause.
Normalement tout le monde pouvait s’y retrouver et faire atténuer les vengeances.


Histoires

Unless otherwise stated, the content of this page is licensed under Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License